Liens d'accessibilité

Sénégal : Emeutes et affrontements à Dakar après la manifestation du 31 janvier


Une vue de la manifestation du 31 janvier à Dakar

Une vue de la manifestation du 31 janvier à Dakar

Selon un membre du groupe Y'en a marre, au moins une personne aurait trouvé la mort dans la soirée, alors que la police dispersait des groupes de protestataires

Au Sénégal, le bras de fer va-t-il se poursuivre entre l’opposition et le gouvernement ? Après une journée où des milliers de personnes se sont rassemblées à Dakar pour dire NON à la candidature du président Abdoulaye Wade à sa propre succession, l’opposition a annoncé de nouvelles manifestations. En fait, a partir de ce mercredi, la Place de l’Obelisque pourrait voir des protestations quotidiennes, selon un membre de la presse.

Ce qui avait commencé comme un mouvement totalement pacifique s’est terminé, selon des sources concordantes, par une intervention musclée des forces de sécurité, et il y aurait eu au moins une victime.

Selon Fadel Baro, coordonateur du mouvement de jeunes anti-Wade Y’en a Marre, il y avait mardi soir des émeutes un peu partout.

Comme l’a dit Fadel Baro, la situation risque de dégénérer rapidement. Le journaliste Ibrahima Mané de l’hebdomadaire « Le Témoin » que Idrissa Seydou Dia a joint après la manifestation, fait état de la détermination des forces de l’opposition à ne pas rebrousser chemin.

Dans la diaspora, les militants de l’opposition se mobilisent. C’est le cas, par exemple, en France, où des protestations ont eu lieu et d’autres seront organisées pour dénoncer les visées du chef de l’Etat sénégalais.

Khady Ndiaye représente le mouvement du chanteur Youssou N’Dour, dont la candidature a été invalidée par le Conseil constitutionnel du Sénégal.

XS
SM
MD
LG