Liens d'accessibilité

Sénégal : le président Wade décide de renvoyer Hissène Habré au Tchad


Hissène Habré à Dakar (Archives)

Hissène Habré à Dakar (Archives)

Toutes les mesures seront prises pour assurer un procès équitable, a déclaré le ministre tchadien des Droits de l’Homme, Abderahnman Djasnabaille.

Le président sénégalais Abdoulaye a pris la décision de renvoyer au Tchad l’ancien président tchadien Hissène Habré, exilé à Dakar depuis 1990. « Le président Abdoulaye Wade informe son ami le président Deby de sa décision de renvoyer dans son pays d'origine M. Hissène Habré le lundi 11 juillet par un vol spécial affrété par le gouvernement sénégalais », a annoncé le gouvernement tchadien.

L’information a été confirmée par le porte parole du gouvernement sénégalais Moustapha Guirassy cité par l’AFP. Pour sa part, El Hadji Diouf, l’un des avocats d’Habré, estime que la mesure est « illégale. »

Toutes les mesures seront prises pour assurer un procès équitable, a déclaré le ministre tchadien des Droits de l’Homme, Abderahnman Djasnabaille.
Me Jacqueline Moudeina de l’Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l'Homme (ATPDH), n’est pas de cet avis. Pour elle, il n’y aura pas de procès équitable dans les conditions actuells au Tchad.

XS
SM
MD
LG