Liens d'accessibilité

Sénégal : Oumar Sankharé, deuxième agrégé de grammaire après Senghor, tire sa révérence


Le présdient français François Hollande (à droite), le vice-ministre des Anciens combattants et de la Défense Jean-Marc Todeschini (2e à droite) rendent hommage à Léopold Sédar Senghor, ancien président du Sénégal, au cimetière Bel Air, près de Dakar, 29

Le présdient français François Hollande (à droite), le vice-ministre des Anciens combattants et de la Défense Jean-Marc Todeschini (2e à droite) rendent hommage à Léopold Sédar Senghor, ancien président du Sénégal, au cimetière Bel Air, près de Dakar, 29

Le professeur agrégé de grammaire, le deuxième du Sénégal après Léopold Sédar Senghor, est décédé lundi à l'âge de 65 ans, des suites d'une longue maladie, rapportent les médias sénégalais.

M. Sankharé avait une santé chancelante ces dernières années, et fut même hospitalisé en France.

"Il doit être inhumé cet après-midi (mardi) à Thiès", sa ville natale à environ 70 km à l'est de Dakar, a affirmé Aboubacar Demba Cissokho, de l'Association de la presse culturelle au Sénégal.

"C'est le deuxième agrégé de grammaire du Sénégal après Senghor" en 1935, agrégation obtenue en 2011, "mais il était déjà agrégé de Lettres classiques" depuis 1983, a-t-il précisé. Il enseignait depuis trois décennies.

Formé au Sénégal et en France, auteur de plusieurs ouvrages écrits seul ou avec d'autres ("La nuit et le jour", "Youssou Ndour le poète", "Notes sur Ethiopiques de Léopold Sédar Senghor"...), Oumar Sankharé était perçu dans son pays comme un des fils spirituels de Senghor, poète, académicien et premier président (1960-1980) du Sénégal, décédé en 2001.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG