Liens d'accessibilité

Sénégal : Hissène Habré inculpé


Hissène Habré (Archives)

Hissène Habré (Archives)

Cette inculpation a été décidée par le Tribunal spécial à compétence universelle créé par le Sénégal et l’Union africaine en février 2013 pour juger les crimes du régime Habré.

L’ex-dictateur tchadien Hissène Habré a été inculpé, mardi, à Dakar, pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture. Il a été placé sous mandat de dépôt et emmené au pavillon spécial pour les détenus de l’hôpital principal de Dakar.

Cette inculpation a été décidée par le Tribunal spécial à compétence universelle créé par le Sénégal et l’Union africaine en février 2013 pour juger les crimes du régime Habré.

Accusé de milliers d’assassinats politiques et de cas de torture entre 1982 et 1990, il vit en exil au Sénégal. Il a été arrêté dimanche.

Pour Clément Abaïfouta de l’Association des victimes de crimes du régime Hissène Habré, « c’est vraiment la joie totale, la joie profonde. »

« Si les victimes avaient baissé les bras, et nos avocats, toutes les organisations qui nous accompagnent avaient baissé les bras, on n’en serait pas là », a expliqué M. Abaïfouta.


Pour le président d’Honneur de la Ligue Tchadienne des Droits de l'Homme, Dobian Assilgar, qui représente le dossier Habré pour la FIDH et qui a permi à des victimes de déposer les premières plaintes, "ça va faire effet pédagogique en Afrique (...) L'Afrique va désormais prendre ce chemin là pour se civiliser un peu dans sa maniére de gouverner", a-t-il dit à la VOA.

XS
SM
MD
LG