Liens d'accessibilité

Sénégal: Wade accepte de négocier avec l'opposition


Abdoulaye Wade en campagne dans la banlieue de Dakar, le 22 février 2012

Abdoulaye Wade en campagne dans la banlieue de Dakar, le 22 février 2012

A deux jours du scrutin présidentiel, l'entourage du président soutenait qu'il resterait dans la course, malgré les appels de l'opposition

Au Sénégal, les principaux candidats ont tenu vendredi leurs derniers meetings avant le scrutin du 26 février. La campagne a été marquée par des violences qui auront fait une dizaine de morts.

L'ancien leader nigérian Olusegun Obasanjo, en mission dite de paix, continue ses consultations. L’opposition demande le retrait de la candidature du président sortant Abdoulaye Wade.

Dans un tout dernier développement le président Wade serait prêt à négocier avec les acteurs politiques pour un apaisement. Ecoutons à ce propos l’archevêque de Dakar.

En tout cas la campagne été très mouvementée, marquée par les gaz lacrymogènes des forces de l’ordre et les jets de pierres des manifestants. Est-ce à dire que le vote de dimanche est un scrutin à risque ?

XS
SM
MD
LG