Liens d'accessibilité

Sénégal : remue-ménage autour d’une pétition


Sénégal : remue-ménage autour d’une pétition

Sénégal : remue-ménage autour d’une pétition

Pape Diouf, directeur de l’imprimerie Com 7, affirme avoir été embarqué, en fin de semaine, dans une fourgonnette de la police pour un interrogatoire au sujet de la pétition.

La pétition lancée par le mouvement Citoyen « Yémalé » - autrement dit « Egalité des citoyens » - dirigé par l’homme d’affaires sénégalais Bara Tall dérange les autorités sénégalaises. Celles-ci qui ont envoyé la police opérer une saisie dans l’imprimerie Com7 chargée de confectionner les brochures de cette pétition. Bara Tall réclame, dans cette pétition, que lumière soit faite sur une affaire de dessous de table que les journalistes sénégalais ont surnommé « l’affaire des 20 milliards de la Sudatel ».

Pape Diouf, directeur de l’imprimerie Com 7, affirme avoir été embarqué, en fin de semaine, dans une fourgonnette de la police pour un interrogatoire au sujet de la pétition. Il affirme que c’est dans les locaux de la police qu’une convocation lui a été présentée. M. Diouf dit avoit été interrogé sur le bien-fondé de la pétition imprimée par son établissement qui, dit-il, a fait l’objet d’une perquisition.

S’expliquant au sujet de sa pétition, Bara Tall a dit, de son côté, qu’il « s’agit simplement de demander : est-ce que réellement tout ce qui a été écrit dans la presse concernant la commission qu’aurait versée Sudatel pour l’acquisition de sa licence existe, oui ou non ».

Si elle n’existe pas, la pétition vise à établir cette réalité, a dit Tall, ajoutant que cela serait dans l’intérêt des personnes accusées dans cette affaire. Si la commission existe, alors la pétition s’interroge sur sa légalité et sur la possibilité pour le Sénégal de récupérer ces 20 milliards de FCFA, a dit Bara Tall.

XS
SM
MD
LG