Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le sénateur Durbin prépare une stratégie commerciale contre l’influence chinoise en Afrique


Le chantier d'un nouveau pont construit au Kenya en collaboration avec la Chine et la Banque africaine de développement

Le chantier d'un nouveau pont construit au Kenya en collaboration avec la Chine et la Banque africaine de développement

Le sénateur démocrate Chris Coons, a souligné que les échanges commerciaux entre la Chine et les pays africains ont augmenté de plus 1000%.

Le sénateur américain Dick Durbin travaille sur une stratégie commerciale pour l’Afrique en vue de contrer l’influence économique grandissante sur ce continent. Le projet de M. Durbin, numéro deux de la majorité démocrate au Sénat, vise à accroître de 200% les exportations américaines vers l’Afrique au cours des dix prochaines années.

Durban et d’autres sénateurs se sont exprimés mardi à la sous-commission des Affaires africaines de Commission des affaires étrangères du Sénat. Cette sous-commission examinait comment le rôle accru de la Chine en Afrique met en danger les intérêts américains.

Un ingénieur chinois un chantier à Khartoum

Un ingénieur chinois un chantier à Khartoum

Le président de la sous-commission, le sénateur démocrate Chris Coons, a souligné que les échanges commerciaux entre la Chine et les pays africains ont augmenté de plus 1000% entre 2000 et 2010, dépassant le commerce américain de 100%.

Coons a relevé que la disponibilité de la Chine à fournir des investissements économiques dans conditionnalité à des pays pauvres au bilan négatif en matière des droits civils sape l’objectif des Etats-Unis de promouvoir des sociétés libres et ouvertes en Afrique.

D’autres sénateurs et analystes ont dit que le rôle accru de la Chine en Afrique marginalise l’influence américaine.

Le chef de la diplomatie chinoise Yang Jiechi et son homologue kényan Moses Wetangula à Nairobi

Le chef de la diplomatie chinoise Yang Jiechi et son homologue kényan Moses Wetangula à Nairobi

Coons a estimé à 70% la part de l’assistance chinoise allant à la construction des infrastructures de haut profil, comme les routes, les stades et les immeubles gouvernementaux, tandis que les fonds américains financent la lutte contre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies.

XS
SM
MD
LG