Liens d'accessibilité

Seize passeurs de clandestins arrêtés en Espagne


Des migrants africains portent sur leurs épaules leurs camardes malades à leur arrivée au centre de transit des migrants à Ceuta, Espagne, 17 février 2017.

La garde civile espagnole a annoncé avoir arrêté 16 Marocains membres d'un groupe facilitant l'immigration illégale dans des embarcations vétustes.

Ce groupe avait fait traverser quelque 300 migrants clandestins du Maroc vers l'Espagne, notamment dans des canots pneumatiques et "dans des conditions météorologiques très défavorables et sans mesures de sécurité", selon un communiqué de la garde civile.

Chaque migrant payait 1.200 euros à l'organisation pour le voyage, mais une fois arrivés en Espagne, ils se voyaient retirer leur téléphone portable et étaient retenus en otage, les passeurs réclamant à leur famille au Maroc un nouveau paiement de 350 à 700 euros, ont précisé les autorités.

Le groupe, qui profitait aussi des traversées pour introduire du haschich en Espagne, a ainsi récolté jusqu'à 350.000 euros selon elles.

A peine 15 kilomètres séparent le Maroc et l'Espagne dans cette zone du détroit de Gibraltar où prospérent mafias et réseaux de passeurs.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG