Liens d'accessibilité

Afghanistan: 16 morts dans le bombardement d’un hôpital de MSF


Les forces de sécurité afghanes à Kunduz le 3 octobre 2015. (Photo AP)

Les forces de sécurité afghanes à Kunduz le 3 octobre 2015. (Photo AP)

Médecins sans Frontières accuse l’aviation américaine d’avoir mené cette attaque aérienne dans la ville de Kunduz.

En Afghanistan, le bombardement cette nuit de l'hôpital de Médecins sans Frontières à Kunduz, qui pourrait être un raid américain, a provoqué la mort de 16 personnes.

Aussi, trente-sept personnes ont été grièvement blessées dans cette attaque qui se serait poursuivi 30 minutes après que MSF ait averti Washington que l'établissement était touché, selon l’Afp.

Des responsables de l’Otan on dit reconnaitre qu'un raid américain "pourrait avoir causé des dommages collatéraux dans un centre médical qui se trouvait à proximité" de l'hôpital de MSF.

Quant au ministère afghan de la Défense, il a déclaré que l'opération visait probablement "des terroristes armés qui ont attaqué l'hôpital de MSF et l'ont utilisé en tant que base pour attaquer les forces afghanes et les civils".

De son côté, MSF assure avoir transmis auparavant les coordonnées GPS de son hôpital à "toutes les parties" du conflit, et notamment à Kaboul et Washington.

Avec Afp

XS
SM
MD
LG