Liens d'accessibilité

Seize corps de migrants découverts sur une plage libyenne


Un garçon est assis dans une embarcation en bois transportant plus de 700 migrants, vers Sabratha, Libye, le 29 août 2016.

Un garçon est assis dans une embarcation en bois transportant plus de 700 migrants, vers Sabratha, Libye, le 29 août 2016.

Seize corps de migrants ont été découverts sur une plage en Libye après avoir péri en tentant de rejoindre l'Europe par la Méditerranée, a annoncé dimanche le Croissant rouge libyen.

"Nous avons récupéré 16 cadavres de migrants samedi sur l'une des plages de Zouara", une ville située à 160 km à l'ouest de Tripoli, près de la frontière tunisienne, a déclaré à l'AFP Khames el-Boussefi, porte-parole local du Croissant rouge.

"Nous n'avons pas été en mesure de vérifier les nationalités des victimes qui, vraisemblablement, se sont noyées après le naufrage de leur embarcation. Aucune d'elles n'avait sur elle des documents", a-t-il ajouté. "Les dépouilles ont été remises aux autorités qui se chargeront de leur inhumation", selon M. el-Boussefi.

Les passeurs de migrants clandestins profitent du chaos qui règne en Libye depuis la révolte populaire qui a renversé le régime du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011. La plupart des départs ont lieu depuis l'ouest du pays, à destination de l'Italie qui n'est qu'à 300 kilomètres.

En juin, 117 corps de migrants, dont 70% étaient des femmes en plus de six enfants, avaient été retrouvés sur les plages de Zouara.

Au moins 3.800 personnes ont péri ou ont disparu en mer Méditerranée depuis le début de l'année, soit le bilan le plus élevé jamais enregistré, selon William Spindler, porte-parole du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés.

Jeudi dernier, une centaine de migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe avaient disparu au large de la Libye.

Le même jour, l'Union européenne a annoncé le démarrage effectif d'une mission de formation des gardes-côtes libyens censés contribuer à la traque des trafiquants de migrants en Méditerranée centrale, dans le cadre de son opération navale Sophia.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG