Liens d'accessibilité

Sécurité renforcée dans toute la France


Les corps de victimes des attaques de Paris, 13 novembre 2015

Les corps de victimes des attaques de Paris, 13 novembre 2015

Rétablissement des contrôles aux frontières et l’état d'urgence a été décrété. Les attaques de Paris ont fait une centaine de morts.

Selon un communiqué de l'Elysée, "1500 militaires supplémentaires ont été mobilisés" dès ce soir. Un conseil de défense a été convoqué samedi pour étudier les suites du dispositif. Lors du conseil des ministres réuni à minuit, deux décrets ont été pris : le premier adoptant l'état d'urgence, le second pour mettre en oeuvre des mesures renforcées dans l'ensemble des communes d'Ile-de-France.

"Ces dispositions permettent l'assignation à résidence de toute personne dont l'activité est dangereuse, la fermeture provisoire des salles de spectacles et des lieux de réunion, la remise des armes et la possibilité de procéder à des perquisitions administratives", annonce l'Elysée.

Par ailleurs, les deux présidents François Hollande et Barack Obama se sont entretenus sur leur engagement dans la lutte antiterroriste, a indiqué l'entourage président français.

Le président français François Hollande a convenu lors d'une conversation téléphonique avec son homologue américain Barack Obama de renforcer la coopération bilatérale contre le terrorisme, a indiqué à l'AFP l'entourage du chef d'Etat français.

"Barack Obama voulait faire part de son soutien au peuple français face à cette terrible tragédie et François Hollande lui a fait part de ce qui s'était passé", a indiqué cette source. "Ils ont réaffirmé leur engagement à travailler étroitement dans la lutte contre le terrorisme. Les deux pays vont continuer à échanger des informations dans les prochaines heures et les prochains jours", a-t-elle ajouté.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG