Liens d'accessibilité

Sassou Nguesso reporte le dialogue national à lundi


Denis Sassou Nguesso, le président du Congo-Brazzaville (AP Photo/Christophe Ena)

Denis Sassou Nguesso, le président du Congo-Brazzaville (AP Photo/Christophe Ena)

L’ouverture du dialogue politique convoqué par le président congolais se fera lundi à Sibiti dans le département de la Lékoumou, selon un décret du président de la République du Congo.

Initialement, ce forum politique devait avoir lieu du 11 au 15 juillet.

Le président Denis Sassou Nguesso a convoqué ce forum politique à l'issue de "consultations" politiques sur les élections et l’avenir des institutions de la République.

L’opposition accuse Sassou, qui a déjà cumulé plus de 30 ans au pouvoir, de vouloir s’y maintenir en violation de la constitution.

A son retour de Paris, M. Sassou a exhorté "tous les acteurs politiques et sociaux" à prendre part à cette "rencontre libre et ouverte".

"On n'a jamais vu un peuple qui refuse l'exercice de son propre pouvoir à travers le dialogue ou un référendum. C'est la démocratie par excellence", a-t-il déclaré.

L'opposition regroupée au sein du Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (Frocad) émet des réserves sur cette initiative et pose des préalables pour sa participation.

Selon Paul-Marie Mpouélé, coordonnateur du Frocad, l’ordre du jour du dialogue devrait être clarifié et il faudrait "expurger la question liée au changement de Constitution parce que nous estimons que c'est une question totalement inopportune".

Avec l'AFP

XS
SM
MD
LG