Liens d'accessibilité

Sarkozy mis en examen pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012


L'ancien président français Nicolas Sarkozy

L'ancien président français Nicolas Sarkozy

L'ex-président français a été entendu toute la journée de mardi par le juge d'instruction.

Nicolas Sarkozy a été, selon une annonce du procureur de la République de Paris, mis en examen pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.

L'ancien chef de l'Etat (2007-2012) est soupçonné de trucage de ses comptes de campagne pour cacher une explosion du plafond légal des dépenses de 22,5 millions d'euros.

M. Sarkozy avait déclaré son intention d'être à nouveau candidat à la présidentielle de 2017.

Convoqué "devant le magistrat instructeur premier saisi du dossier", le président du parti Les Républicains (droite) a été mis en examen pour "financement illégal de campagne électorale pour avoir, en qualité de candidat, dépassé le plafond légal de dépenses électorales", indique le communiqué du procureur de Paris.

Nicolas Sarkozy "a par ailleurs été placé sous le statut de témoin assisté pour les chefs d'usage de faux, escroquerie et abus de confiance", est-il également précisé. Le statut de témoin assisté constitue un statut intermédiaire (entre témoin simple et inculpé).

M. Sarkozy, 61 ans, est affaibli par plusieurs dossiers judiciaires concernant la période de sa présidence. Il est déjà mis en examen depuis juillet 2014 pour corruption et trafic d'influence, soupçonné d'avoir tenté d'obtenir auprès d'un haut magistrat des informations couvertes par le secret en marge d'un dossier judiciaire le concernant.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG