Liens d'accessibilité

Santorum l'emporte dans l'Alabama et le Mississippi


M. Santorum s'adressant à ses partisans lors d'une réunion électorale à Lafayette en Louisiane, le 13 mars 2012.

M. Santorum s'adressant à ses partisans lors d'une réunion électorale à Lafayette en Louisiane, le 13 mars 2012.

L’ancien sénateur de Pennsylvanie renforce son statut de challenger conservateur face à Mitt Romney, toujours en tête au nombre de délégués.

Selon les derniers chiffres disponibles à cette heure, M. Santorum, 53 ans, a remporté l'Alabama avec 35% des voix, devant Newt Gingrich (30%) et Mitt Romney (30%). Dans le Mississippi voisin, M. Santorum a recueilli 33% des voix devant M. Gingrich (32%) et M. Romney (30%).

"Qui aurait cru que les électeurs de base déjoueraient ainsi les pronostics jour après jour", a lancé M. Santorum à ses partisans lors d'une réunion électorale à Lafayette en Louisiane. Il a aussi attaqué Mitt Romney toujours en tête en nombre de délégués

"On l’a encore fait. Merci beaucoup. Tout d’abord, alors que la campagne se poursuit et que nous travaillons dur, je veux remercier tout le monde. Vous savez, tout le monde cite des chiffres et annonce que l’issue de cette campagne est inévitable. Et bien, pour quelqu’un qui croit en l’inévitable, Romney a dépensé beaucoup d’argent contre moi pour être inévitable."

Les résultats de ce mardi confirment que Romney, malgré une organisation et des moyens financiers supérieurs, peine à convaincre l'aile droite du parti républicain, qui le juge trop modéré. Il n’a pas pris la parole mardi soir et s’est contenté d’un communiqué pour féliciter Santorum

De son côté, Newt Gingrich, qui se présentait comme le candidat du Sud, a échoué à remporter ces deux bastions conservateurs et évangéliques. Cependant, il n’est toujours pas décidé à se retirer de la course.

"C’est vrai qu’on aurait aimé finir premier, je félicite Rick Santorum pour sa belle campagne. Je voudrais aussi dire que comme les délégués sont attribués à la proportionnelle, nous partons ce soir avec de nombreux délégués en plus. Cette soirée prouve une nouvelle fois que l’élite médiatique a encore échoué à faire de Mitt Romney le candidat inévitable. Si vous êtes le favori et que vous arrivez toujours troisième, vous n’est pas le favori."

On votait aussi mardi à Hawaï et dans les Samoa américaines, mais les résultats de ces caucus ne sont pas encore connus. Le prochain rendez-vous pour les républicains aura lieu samedi dans le Missouri.

XS
SM
MD
LG