Liens d'accessibilité

Sanglante journée au Pakistan : au moins 22 morts, une centaine de blessés


Le site de l'attentat du 9 avril à Islamabad, au Pakistan

Le site de l'attentat du 9 avril à Islamabad, au Pakistan

Au moins 22 personnes ont été tuées et plus d’une centaine blessées suite à l'explosion d'une bombe dans un marché à Islamabad, capitale du Pakistan. L’attaque est intervenue au lendemain d’un attentat ferroviaire qui a fait 17 morts dans la province du Baloutchistan.

Selon la police, la bombe, dissimulée dans une caisse de fruits, a été actionnée à distance alors que le marché était bondé.

Le ministre de l'Information, Pervez Rashid, a affirmé que cette nouvelle vague de violence ne menace en rien les pourparlers de paix avec les talibans, alors que le cessez-le feu expire dans deux jours. Selon le ministre, l'attaque à Islamabad est survenue après une longue accalmie. Pour la première fois, les talibans ont catégoriquement nié leur implication et fortement condamnée l’attentat.

Le 3 mars dernier, plus de douze personnes, dont un juge, ont été tuées dans une attaque contre un tribunal d'Islamabad. L’attentat a été revendiqué par Ahrar-ul-Hind, un groupe dissident des talibans.

Mardi, une bombe a dévasté un train de passagers dans la province du Baloutchistan, tuant au moins 17 personnes. L’attaque a été revendiquée par les séparatistes baloutches.
XS
SM
MD
LG