Liens d'accessibilité

Rwanda : l’opposant André Kagwa Rwisereka assassiné


Rwanda : l’opposant André Kagwa Rwisereka assassiné

Rwanda : l’opposant André Kagwa Rwisereka assassiné

Selon la police, le corps de Rwisereka a été retrouvé près de la rivière Muluka. Un couteau se trouvait à proximité. L’endroit est situé à 3 km de la ville méridionale de Butare où sa camionnette a été découverte.

La police rwandaise a fait état, mercredi, de la découverte du corps du vice-président du Parti vert démocratique, André Kagwa Rwisereka. Il avait été porté disparu mardi.

Une déclaration de son parti précise qu’il a été presque décapité.

Selon la police, le corps de Rwisereka a été retrouvé près de la rivière Muluka. Un couteau se trouvait à proximité. L’endroit est situé à 3 km de la ville méridionale de Butare où sa camionnette a été découverte.

Le Parti vert démocratique n’est pas en lice pour l’élection présidentielle du mois d’août, ayant accusé le gouvernement d’ingérence dans le processus électoral.

Pour sa part, l’ONG Reporters sans frontières a appelé, mercredi, les donateurs internationaux à couper l’aide au gouvernement rwandais. Elle reproche aux autorités rwandaises « de graves violations de la liberté de la presse », rappelant notamment l’arrestation, la semaine dernière, d’Agnès Uwimana du journal Umurabyo et la fermeture d’Umuvugizi et d’Umuseso, deux des journaux indépendants du pays.

La police rwandaise a arrêté, mardi, Saidati Mukakibibi, un autre journaliste d’Umurabyo. Il est accusé d’avoir comparé le président Kagame au leader nazi allemand Adolf Hitler dans un article.

Selon le porte-parole de la police, Eric Kayiranga, le défunt était propriétaire d’un bar à Butare, qu’il avait quitté « vers 2H du matin. Il avait passé la soirée avec ses amis. » Le défunt s’est ensuite rendu chez sa sœur pour lui remettre une partie d’une somme d’argent qu’il avait sur lui, puis a continué son chemin, a expliqué le porte-parole, ajoutant que les enquêtes détermineront ce qui lui est arrivé.

Le Parti démocratique vert du Rwanda a été lancé en août 2009, par des transfuges du Front patriotique rwandais (FPR), actuellement au pouvoir.

Il n'est pas officiellement enregistré et accuse le régime du président Paul Kagame d'avoir refusé de l'agréer dans le seul but de l'empêcher de participer à la présidentielle du 9 août prochain.

Le président de ce parti, Frank Habineza, dit que les membres attendent les résultats de l’enquête policière en cours.

XS
SM
MD
LG