Liens d'accessibilité

Rwanda : l’avocat américain Peter Erlinder libéré pour des raisons de santé


Rwanda : l’avocat américain Peter Erlinder libéré pour des raisons de santé

Rwanda : l’avocat américain Peter Erlinder libéré pour des raisons de santé

Erlinder a contesté la version gouvernementale du génocide de 1994. Selon lui, les Tutsis, aujourd’hui au pouvoir, avaient assassiné le président rwandais en avril 1994, déclenchant la violence dans le pays.

Un tribunal de Kigali a ordonné, jeudi, la libération d’un avocat américain accusé d’avoir violé les lois rwandaises relatives à la négation du génocide de 1994. Erlinder avait été hospitalisé à diverses reprises durant sa détention.

Le Rwanda s’est doté de loi très stricte contre la négation ou la minimisation du génocide a fait quelques 800 000 morts, des Tutsis ainsi que des Hutus modérés.

Erlinder a contesté la version gouvernementale du génocide de 1994. Selon lui, les Tutsis, aujourd’hui au pouvoir, avaient assassiné le président rwandais en avril 1994, déclenchant la violence dans le pays.

L’avocat américain a été arrêté le 28 mai dernier, peu après son arrivée au Rwanda pour défendre l’opposante Victoire Ingabire, qui de propose de participer à l’élection présidentielle et qui est, elle aussi, également accusée de négation du génocide.

Peter Erlinder avait plaidé non coupable, assurant ignorer que ses écrits aux Etats-Unis pouvaient constituer une négation du génocide rwandais.

Les Etats-Unis avaient appelé le Rwanda à résoudre cette affaire rapidement et à libérer Erlinder pour des raisons humanitaires. Il risque jusqu’à 25 ans de prison s’il est jugé coupable.

XS
SM
MD
LG