Liens d'accessibilité

France: les parties civiles rwandaises satisfaites de l’arrestation de Mbarushimana


France: les parties civiles rwandaises satisfaites de l’arrestation de Mbarushimana

France: les parties civiles rwandaises satisfaites de l’arrestation de Mbarushimana

Arrêté lundi en France, ce dernier est soupçonné de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en rapport avec les exactions perpétrées en 2009 dans l'Est de la RDC.

Le 20 octobre prochain, on saura si la cour d'appel de Paris fait droit à la demande de remise à la Cour pénale internationale du chef des rebelle hutu rwandais des FDLR, Callixte Mbarushimana. Arrêté lundi en France, ce dernier est soupçonné de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en rapport avec les exactions perpétrées en 2009 dans l'Est de la RDC.

Kigali a salué cette arrestation, tout comme le Collectif des parties civiles pour le Rwanda. « En 2008, nous avons déposé une plainte auprès du tribunal de Paris ; donc, la justice française, à ce jour, n’ayant pas bougé, je pense qu’on ne peut que se réjouir de son arrestation en vue de le remettre à la CPI, même si, à la CPI, il ne sera pas jugé pour crime de génocide », a déclaré le président du Collectif, Alain Gauthier.

XS
SM
MD
LG