Liens d'accessibilité

Rwanda: victoire écrasante du FPR de Kagamé aux législatives


Le président rwandais Paul Kagame le 16 septembre 2013 (Reuters/Jenny Clover).

Le président rwandais Paul Kagame le 16 septembre 2013 (Reuters/Jenny Clover).

Le parti au pouvoir depuis 20 ans obtient 76 % des voix. Il est suivi par ses alliés, le Parti Social-Démocrate et le Parti Libéral, qui ont obtenu respectivement plus de 13% et 9%, selon la Commission électorale.

Le taux de participation a été d’environ 75 pour cent du corps électoral. Le PS-Imberakuri, et aucun candidat indépendant n'ont dépassé la barre des un pour cent. Seuls le FPR et ses alliés seront donc représentés au Parlement.

Deux partis qui auraient pu changer la donne n’ont pas été autorisées: Le parti démocratique vert du Rwanda, n’a été reconnu officiellement que le 9 août dernier, soit un seul jour ouvrable avant la date limite de dépôt des candidatures. Le parti FDU-Ikingi n’a pas été reconnu et sa présidente Victoire Ingabire, arrêtée en 2010, attend le verdict de la Cour d’appel. Quant au parti PDP Imanzi, il n’est pas parvenu à se faire enregistrer et son président, Deo Mushaydi, est en prison. Ces deux dernières personnalités politiques sont considérées comme prisonniers politiques par certains.

Le scrutin s’est poursuivi mardi pour élire les représentants des femmes, des jeunes et des personnes handicapées. Ces députés sont désignés par les conseils locaux et nationaux.
XS
SM
MD
LG