Liens d'accessibilité

Réélection écrasante de Kagamé au Rwanda


Le président rwandais , au pouvoir depuis le génocide de 1994 et sans véritable opposition, a triomphalement remporté l'élection présidentielle avec 93% des voix et est reconduit à la tête de son pays pour sept ans.

Il est reconduit à la tête de son pays pour sept ans.

Le chef de l'Etat sortant et favorisiez candidat "a rassemblé 4.638.560 votes en sa faveur, soit 93,08% des bulletins exprimés", a annoncé la Commission électorale nationale (NEC).

Ses trois challengers, Jean Damascene Ntawukuriryayo du Parti social démocrate (PSD), Prosper Higiro et Alvera Mukabaramba, ont obtenu respectivement 5,15%, 1,37% et 0,4% des suffrages.

Le taux de participation a atteint plus de 95 % selon ces "résultats complets" de la NEC portant sur les 30 districts du pays.

Sans rival ni véritable opposition, Paul Kagame, 52 ans, sollicitait un nouveau mandat de sept ans, après une première élection triomphale en 2003 avec 95% des voix.

Il dirige le Rwanda depuis qu'il a mis un terme au génocide des Tutsi en juillet 1994, à la tête de la rébellion du Front patriotique rwandais (FPR), devenu parti qui contrôle encore aujourd'hui tous les échelons de la vie politique.

Des résultats sans surprise alors que le scrutin s’est déroulé sans incident de l’avis des observateurs électoraux. Seuls les représentants du Commonwealth ont regretté "un manque de voix critiques d’opposition."

Victoire Ingabire elle n’avait pas été autorisée à se présenter. La présidente des FDU, forces démocratiques unifiées, ne reconnait pas la victoire de Paul Kagame.

XS
SM
MD
LG