Liens d'accessibilité

Rouhani évoque le droit de l'Iran au nucléaire


Hassan Rouhani a évoqué une ''ligne rouge'' pour Téhéran

Hassan Rouhani a évoqué une ''ligne rouge'' pour Téhéran

Le président iranien, Hassan Rouhani ,a annoncé mercredi que son pays ne compte pas interrompre ses activités d'enrichissement de matériaux nucléaires, mais il s’est engagé à poursuivre « un dialogue constructif » sur ce point avec la communauté internationale.

M. Rouhani a fait cette déclaration lors d'une interview télévisée, au cours de laquelle il a soutenu que l'Iran a le droit de poursuivre cet enrichissement, et ne cessera jamais de le faire.

« Je tiens à assurer notre peuple que les principes énoncés par le peuple, les droits qui appartiennent au peuple, le cadre fixé par le guide suprême, seront appliqués jusqu'à la fin des négociations. Ce qui signifie que dans le pays, notre droit nucléaire sera opérationnel avec plus de force et de clarté. Même le droit à l'enrichissement qui fait partie de nos droits nucléaires continuera », a fait valoir le président iranien.

« C'est notre ligne rouge », a déclaré M. Rouhani.

Cette déclaration est intervenue quelques jours après que l'Iran eut accepté un accord intérimaire avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) et l'Allemagne, visant à limiter une partie de son programme nucléaire en échange d'un allègement ciblé des sanctions internationales.

Cet accord prévoit que l'Iran puisse continuer à enrichir l’uranium, mais seulement jusqu'à 5 %, un niveau qui devrait suffire à la production d’énergie. L'Iran doit également neutraliser son stock d'uranium enrichi à 20 %, qui peut être utilisé pour la recherche médicale, mais représente également une nouvelle étape en vue de se doter de l’arme nucléaire.
XS
SM
MD
LG