Liens d'accessibilité

Roland-Garros : l'Espagnole Muguruza pour la première fois en finale


L'Espagnole Garbine Muguruza lors de sa victoire contre l'Australienne Samantha Stosur à Paris, France.

L'Espagnole Garbine Muguruza lors de sa victoire contre l'Australienne Samantha Stosur à Paris, France.

L'Espagnole Garbiñe Muguruza, 4e mondiale, s'est qualifiée pour la finale de Roland-Garros en battant l'Australienne Samantha Stosur (24e) en deux sets 6-2, 6-4, samedi.

Dans sa première finale à Paris, et sa deuxième en Grand Chelem après Wimbledon en 2015, elle affrontera l'Américaine Serena Williams (N.1 mondiale) ou la Néerlandaise Kiki Bertens (58e).

Muguruza est la première Espagnole en finale de Roland-Garros depuis Conchita Martinez, battue par Mary Pierce en 2000.

L'Espagnole a largement dominé Stosur, finaliste en 2010, âgée de 32 ans, du fond du court jusqu'à 6-2, 5-2 à sa faveur, puis son bras a tremblé au moment de conclure sur son service.

"J'ai très bien joué jusqu'à 5-2 au deuxième set. J'ai été un peu nerveuse au moment de terminer", a dit la joueuse, âgée de 22 ans, aux spectateurs du court Suzanne-Lenglen.

A cause de la pluie, les demi-finales dames, habituellement jouées le jeudi sur le Central, ont été repoussées au vendredi et partagées entre les deux grands courts de Roland-Garros.

Muguruza, athlète longiligne (1,82 m), est née à Caracas d'un père basque espagnol et d'une mère vénézuélienne. Elle est arrivée en Espagne à l'âge de six ans pour jouer au tennis à Barcelone. Elle est depuis peu installée en Suisse où elle s'entraîne avec le Français Sam Sumyk.

Elle s'était révélée au grand public en 2014 en battant Serena Williams au deuxième tour. Elle avait perdu contre l'Américaine en 2015 dans sa première finale de Grand Chelem à Wimbledon. Son meilleur résultat à Paris était un quart de finale.

"En finale, il me faudra être calme, me préparer aussi bien que possible et jouer de façon à n'avoir aucun regret", a-t-elle dit.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG