Liens d'accessibilité

Roger Meece à la VOA : il faudrait une force « d’imposition de la paix » dans l’Est de la RDC


Roger Meece (Archives)

Roger Meece (Archives)

Selon le représentant spécial du SG de l’ONU, tous souhaitent une solution durable dans la région.

A Addis-Abeba, la signature du plan de paix régional pour l’Est de la RDC a été reportée lundi. Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a expliqué dans une conférence de presse, le 28 janvier, que cela était dû à « des questions de procédure ». Quant aux dirigeants africains, ils ont dit avoir besoin de plus de temps.

Au micro de Nicolas Pinault, envoyé spécial de la VOA à Kinshasa, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en RDC, Roger Meece, a souligné l’importance du déploiement d’une force « d’imposition de la paix » qui permettrait de mieux protéger les populations et de favoriser la recherche d’une solution politique durable.

XS
SM
MD
LG