Liens d'accessibilité

Reuters: le bras droit de Mokhtar Belmokhtar, tué par les forces françaises


Le bras droit de Mokhtar Belmokhtar aurait été tué par des forces spéciales françaises près de Tessalit dans le nord du Mali

Le bras droit de Mokhtar Belmokhtar aurait été tué par des forces spéciales françaises près de Tessalit dans le nord du Mali

Selon l’Agence Reuters, qui cite des sources proches des services de sécurité, les forces spéciales françaises ont abattu le bras droit du chef islamiste Mokhtar Belmokhtar lors d'une opération menée près de Tessalit dans le nord du Mali.

Hacène Ould Khalill, Mauritanien qui se faisait également appeler Djouleibib, était le numéro deux de la « Brigade des signataires par le sang », qui s'est formée lorsque Mokhtar Belmokhtar a fait scission avec Al Qaïda au Maghreb islamique ( Aqmi ).

Le groupe de Belmokhtar avait revendiqué l'attaque contre le complexe gazier d'In Amenas en janvier dernier en Algérie, qui a coûté la vie à 38 personnes.
XS
SM
MD
LG