Liens d'accessibilité

Réunion des pays voisins de la Libye fin mars en Tunisie


Photo d'archives: Une rencontre entre des représentants des Etats Unis et de la Libye.

Photo d'archives: Une rencontre entre des représentants des Etats Unis et de la Libye.

Les Etats voisins de la Libye se réuniront fin mars en Tunisie pour discuter de la situation dans ce pays en pleine tourmente, où le groupe extrémiste Etat islamique (EI) a réussi à s'implanter, a appris mercredi l'AFP auprès du ministère tunisien des Affaires étrangères.

"Les 21 et 22 mars se tiendra en Tunisie une réunion des pays du voisinage de la Libye pour examiner l'évolution de la situation sur la scène libyenne et continuer d'étudier les moyens de trouver des solutions", a indiqué un responsable du ministère qui n'a pas souhaité être identifié.

Les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, de l'Algérie, de l'Egypte, du Soudan, du Niger et du Tchad sont attendus à cette réunion, a-t-il précisé.

L'EI a réussi à s'implanter en Libye en profitant du chaos dans ce pays où le pouvoir est disputé par deux autorités, l'une reconnue par la communauté internationale et exilée dans l'est et l'autre menée par la coalition de milices notamment islamistes Fajr Libya, qui contrôle la capitale Tripoli et des régions de l'ouest.

Environ 200 jihadistes de l'EI ont occupé pendant plusieurs heures le centre de Sabrata, sur la route côtière liant Tripoli à la frontière tunisienne, avant d'en être chassés par des miliciens membres de Fajr Libya, ont indiqué mercredi des responsables libyens.

La Tunisie, qui partage près de 500 km de frontière avec la Libye, se dit régulièrement inquiète de l'évolution de la situation chez son voisin. Les autorités tunisiennes ont affirmé que les auteurs des attentats du Bardo et de Sousse (60 morts, dont 59 touristes) avaient été formés en Libye.

Le Pentagone a quant à lui déclaré que le bombardement américain qui a visé la semaine dernière un camp d'entraînement de combattants de l'EI en Libye avait probablement évité un attentat en Tunisie.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG