Liens d'accessibilité

Retour à la normale à Boston, alors que l'enquête progresse


Tamerlan Tsarnaev (à g.) et Dzhokhar Tsarnaev

Tamerlan Tsarnaev (à g.) et Dzhokhar Tsarnaev

Retour à la normale à Boston, sur la côte est des Etats-Unis, une semaine après l’attentat à la bombe durant le marathon de la ville, et la chasse à l’homme menée les jours suivant. Les enquêteurs tentent toujours de déterminer les motifs des auteurs de l’attaque.

Mardi, les funérailles du garde Sean Collier, qui travaillait pour le Massachusetts Institute of Technology (MIT) lorsqu’il a été tué par Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev, ont eu lieu dans l'intimité. Entre-temps, à Washington, les parlementaires américains ont évoqué le manque de coopération entre les différentes agences chargées du maintien de l’ordre.

Selon le sénateur Lindsey Graham, le FBI ignorait que Tamerlan Tsarnaev se soit rendu en 2012 en Tchétchénie et au Daguestan. « Le système a déraillé quand il a quitté les Etats-Unis. Et le temps qu’il revienne, ... l'affaire avait été classée » a reconnu Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure ».

L’épouse de Tamerlan Tsarnaev a fait savoir, par l’intermédiaire de ses avocats, qu’elle coopère pleinement avec les autorités dans l’enquête. « Les informations sur l'implication de son mari et de son beau-frère ont été un choc absolu pour tous » a déclaré Maître Miriam Weizenbaum. « En tant que mère, sœur, fille et épouse, Katie déplore profondément la douleur et les pertes de victimes innocentes, qu’il s’agisse d’étudiants, d’agents de police, des familles et de la communauté. Au lendemain de cette tragédie, elle, sa fille et sa famille tentent de comprendre cet événement » a poursuivi l’avocate.

L’interrogatoire des parents de Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev est en cours au Daguestan. Des enquêteurs américains coopèrent avec leurs homologues russes pour tenter de déterminer ce qu'ils savaient des projets de leurs fils. L'année dernière l’aîné des frères, Tamerlan, avait donc séjourné six mois au Daguestan et en Tchéchénie. Les enquêteurs cherchent donc à savoir si le suspect était entre en contact avec des radicaux pendant ce voyage.

En 2011, le FBI avait bel et bien interrogé Tamerlan Tsarnaev à la demande de la Russie, mais aucun lien n’avait été établit entre le suspect et le terrorisme.

Tamerlan est mort jeudi dernier, dans une fusillade avec la police. Son frère cadet, Dzhokhar, a été capturé un jour plus tard. Age de 19 ans, Dzhokhar reste en détention dans un hôpital de Boston. Durant les interrogatoires préliminaires il aurait expliqué que les guerres américaines en Irak et en Afghanistan avaient motivé les actions des deux frères. Ils se seraient auto-radicalisés et ne seraient liés a aucun réseau terroriste. Ce qui reste à confirmer.
XS
SM
MD
LG