Liens d'accessibilité

Respecter les peuples indigènes pour protéger la faune et flore sauvage


Des pygmées (AP Photo/Rebecca Blackwell)

Des pygmées (AP Photo/Rebecca Blackwell)

A l'occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage, l'ONG Survival International rappelle que les populations indigènes peuvent aider à préserver la faune et flore sauvage.

On marquait cette semaine la Journée mondiale de la vie sauvage. A cette occasion, l'ONG Survival International, qui milite pour les droits des peuples indigènes, a dénoncé les violations de ces droits au nom de la préservation de la faune sauvage.

Les peuples indigènes sont les meilleurs défenseurs de l'environnement, mais sont expulsés illégalement de leurs terres ancestrales au nom de la conservation, explique Survival International.

En Afrique, c'est le cas notamment des pygmées Bakaya de la République du Congo ou encore des Bushmen du désert du Kalahari au Botswana.

XS
SM
MD
LG