Liens d'accessibilité

Résistance aux antibiotiques : une percée


La course est enclenchée pour maitriser les bactéries résistantes aux antibiotiques (Photo AP)

La course est enclenchée pour maitriser les bactéries résistantes aux antibiotiques (Photo AP)

Des chercheurs affirment que certaines bactéries parviennent à se défendre contre les antibiotiques à l'aide d'une membrane extérieure imperméable.

Mais ces scientifiques de l'université d'East Anglia, au Royaume-Uni, ajoutent avoir trouvé une faille dans cette barrière. L’équipe menée par le professeur Changjiang Dong a étudié des bactéries dites à Gram négatif qui sont notoires pour leur résistance face aux antibiotiques. Dans la revue « Nature », ils précisent avoir identifié comment la bactérie transporte les éléments nécessaires à la construction de la membrane protectrice.

« Nous avons également démontré que si la voie d'accès était bloquée, la bactérie mourait », explique Changjiang Dong.

Cette vulnérabilité pourrait permettre de mettre au point une nouvelle génération de médicaments qui visent spécifiquement la membrane protégeant la bactérie, plutôt que la bactérie elle-même. Ce qui empêcherait la bactérie de développer une résistance aux médicaments.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’utilisation aveugle des antibiotiques a déclenché un phénomène de résistance et dans de nombreux cas, ces médicaments n'agissent plus. Du coup, les infections causées par des bactéries résistantes s’avèrent difficiles - et parfois impossibles - à guérir, et elles sont en augmentation. Rien qu’en Europe, ajoute l’OMS, plusieurs dizaines de milliers de malades succombent chaque année d'une infection bactérienne grave et résistante d'origine nosocomiale.
XS
SM
MD
LG