Liens d'accessibilité

République centrafricaine : des élections prévues le 13 décembre


Catherine Samba-Panza, présidente de la transition en Centrafrique

Catherine Samba-Panza, présidente de la transition en Centrafrique

La Commission électorale a annoncé mercredi que des élections présidentielle et législatives seraient organisées le 13 décembre prochain en République centrafricaine. A Bangui, les violences continuent.

La Commission électorale a annoncé mercredi 28 octobre la tenue d’élections législatives et présidentielle le 13 décembre prochain en République centrafricaine.

Ces scrutins étaient au départ prévus le 18 octobre, mais ils ont dûs être repoussés en raison des violences qui ne cessent pas dans la capitale centrafricaine.

Selon la radio publique, un second tour sera organisé si nécessaire le 24 janvier pour la présidentielle.

Ce nouveau calendrier électoral sera examiné vendredi 30 octobre par les parties prenantes avant d’être soumis aux chefs d’Etat de la CEEAC. Mais pour l’heure, il n’est pas encore définitif, comme l’a souligné au micro de VOA Afrique le rapporteur général de l’Autorité nationale des élections, Julius Rufin Ngouadet-Bada.

Affrontements à Bangui

Le renversement en mars 2013 du président Bozizé par la rébellion Séléka a plongé l'ex-colonie française dans sa plus grave crise depuis son indépendance en 1960, déclenchant des tueries entre communautés musulmanes et chrétiennes en 2013 et 2014.

Des affrontements fin septembre à Bangui avaient fait 61 morts et plus de 300 blessés avant que les forces internationales (Casques bleus et soldats français) ne réussissent à rétablir le calme.

Le niveau des violences a baissé depuis mais de nombreux groupes armés continuent de sévir.

Avec Reuters et AFP

XS
SM
MD
LG