Liens d'accessibilité

RDC: Reprise prochaine des negociations de Kampala


Avant l'ouverture du sommet de la CIRGL, (de g. à dr.), les présidents Salvar Kiir du Soudan du sud, Joseph Kabila de la RDC, Yoweri Museveni de l'Ouganda et Paul Kagame du Rwanda (5 sept. 2013)

Avant l'ouverture du sommet de la CIRGL, (de g. à dr.), les présidents Salvar Kiir du Soudan du sud, Joseph Kabila de la RDC, Yoweri Museveni de l'Ouganda et Paul Kagame du Rwanda (5 sept. 2013)

La CIRGL, lors de son sommet en Ouganda, a demandé aux belligérants de reprendre dans trois jours les pourparlers suspendus en mai dernier.

La Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), organisation sous-régionale regroupant 11 pays, appelle à une reprise des négociations entre Kinshasa et les rebelles du M23, trois jours après la tenue du sommet de Kampala.

Les dirigeants de la région des Grands Lacs se sont réunis, en effet, jeudi dans la capitale ougandaise pour tenter de résoudre la crise en RDC.

Le leader du M23, Bertrand Bisimwa (archives)

Le leader du M23, Bertrand Bisimwa (archives)



Ces négociations, suspendues depuis mai, devront être conclues dans une période maximum de 14 jours selon le communiqué final de la CIRGL.

La VOA a joint le porte-parole du gouvernement de la RDC.


L’organisation exige aussi que le M23 cesse "toute activité militaire".

Le Mouvement du 23 Mars accepte l’idée d’une reprise du dialogue, mais, prévient le gouvernement congolais, les pourparlers ne doivent pas être perçus comme condition pour la cessation des hostilités dans le Nord-Kivu.

Ecoutez la réaction du président du M23 sur la VOA.


C'est la septième fois depuis juillet 2012 que les chefs d'Etat de la CIRGL se réunissaient pour tenter de trouver une solution à la crise dans l'est de la RDC, rappelle-t-on.
XS
SM
MD
LG