Liens d'accessibilité

Reprise du débat sur le plafond de la dette publique


(AP)Digits

(AP)Digits

Les États-Unis sont tenus de ne pas dépasser leur niveau actuel d'endettement, d'environ 18 100 milliards de dollars, tant que le Congrès n'aura pas formellement relevé ce plafond légal.

Le Trésor américain vient de prendre des mesures « exceptionnelles » lui permettant de ne pas atteindre le plafond légal de la dette publique, réactivé lundi après plus d'un an de suspension, signale l’Agence France Presse (AFP).

Démocrates et républicains s’étaient mis d’accord en février 2014 pour le suspendre provisoirement. Ce compromis ayant expiré lundi, les États-Unis sont désormais tenus de ne pas dépasser leur niveau actuel d'endettement, d'environ 18 100 milliards de dollars, tant que le Congrès n'aura pas formellement relevé ce plafond légal.

Pour se donner un peu de marge de manœuvre, le secrétaire au Trésor américain, Jacob Lew, a annoncé des mesures « exceptionnelles ». Elles devraient permettre à l’administration de tenir jusqu'en octobre ou en novembre, a récemment estimé le Bureau du Budget du Congrès (CBO). Mais éventuellement, il faudra que le Congrès et la Maison Blanche se mettent d’accord sur la question. Autrement, les craintes sur un défaut de paiement des Etats-Unis, ou d'une nouvelle fermeture partielle des services publics, pourraient réapparaitre.

Durant l'été 2011, une précédente impasse politique sur la dette avait conduit l'agence Standard and Poor's à priver les Etats-Unis de sa note triple A ».

XS
SM
MD
LG