Liens d'accessibilité

Kenya : les réformes ouvriront la voie à d’importants projets américains, a assuré le vice-président Joe Biden


Le vice-président Biden s’est félicité de la coopération entre le président kenyan, Mwai Kibaki, et le Premier ministre Raila Odinga, mais a souligné que l’ultime responsabilité revient aux Kenyans eux-mêmes.

Le vice-président américain, Joe Biden, a achevé sa visite de trois jours au Kenya. Le pouvoir d’assurer un meilleur avenir à ce pays est entre les mains de ses citoyens et non celles de politiciens, a-t-il déclaré.

Les Etats-Unis se tiennent aux côtés des Kenyans dans « leur voyage vers un Kenya en sécurité, libre, démocratique et prospère », a lancé le vice-président américain dans un discours galvanisant prononcé au centre de conférence de Nairobi.

Joe Biden a exhorté les Kenyans à travailler ensemble et à exiger des changements de leurs dirigeants. « Une grande partie de vos ressources a été divertie dans la corruption et pas un seul responsable de haut niveau n’a été tenu responsable de ces crimes. Beaucoup de vos institutions ont perdu la confiance populaire et, très souvent, le Kenya a été divisé contre lui-même, déchiré par les tensions ethniques et manipulés par des leaders qui placent leurs propres intérêts au-dessus de ceux de leurs pays », a déclaré le vice-président américain.

La violence qui a fait suite à l’élection présidentielle de 2007 a révélé le danger que constituent les forces de la division ethnique et de la corruption, a-t-il souligné. La coalition gouvernementale mise en place par la suite s’est engagée à procéder à des réformes ; un processus qui va culminer en août lorsque les Kenyans se prononceront par référendum sur le projet de la nouvelle Constitution.

Le vice-président Biden s’est félicité de la coopération entre le président kenyan, Mwai Kibaki, et le Premier ministre Raila Odinga, mais a souligné que l’ultime responsabilité revient aux Kenyans eux-mêmes. Joe Biden les a exhortés à résister à la peur et à ceux qui tentent de les diviser « sur des bases ethniques ou religieuses. »

Selon le vice-président américain, les investissements étrangers augmenteront en rapport avec la stabilité politique et la confiance au système judiciaire, à la police et aux politiciens. Des réformes positives ouvriront la voie d’importants projets américains de développement, a promis Joe Biden. « Nous pouvons beaucoup faire en partenariat avec vous ; ce qui pourrait fournir des millions de dollars d’assistance au Kenya que vous sauriez bien utiliser pour construire cette grande nation », a-t-il dit.

Le vice-président a transmis aux Kenyans les salutations du président Barack Obama qui, a-t-il dit, est profondément préoccupé par la situation dans le pays de son père et qui a promis de s’y rendre avant la fin de son mandat.

XS
SM
MD
LG