Liens d'accessibilité

La société civile pour un processus inclusif pour la réforme de la constitution en Côte d’Ivoire


Alassane Ouattara, lors de sa prestation de serment le 3 novembre, 2015, Abidjan, Côte d’Ivoire

Alassane Ouattara, lors de sa prestation de serment le 3 novembre, 2015, Abidjan, Côte d’Ivoire

Pour Dr. Christophe Kouame, membre de la Convention de la société civile ivoirienne, la participation de toutes les couches sociales au processus est cruciale.

La réforme de la constitution envisagée en Côte d’Ivoire divise les acteurs. Le président ivoirien, a mis Alassane Ouattara, a nommé début juin un comité d’expert chargé de mener la réflexion sur ce projet. L'opposition par la voix d'Affi N'guessan du Front Populaire Ivoirien (FPI) de l'ancien président Laurent Gbagbo a dénoncé ce comité. La societe civile veut aussi se faire entendre. Elle a tenu ce qu’elle appelle "Initiave citoyenne", un forum qui a fait des recommandations a l’issue de ses travaux.

Sur VOA Afrique, Christophe Kouame, membre de la Convention de la société civile ivoirienne, estime que la participation de toutes les couches sociales au processus est cruciale.

"Nous sommes dans une période de consolidation de la paix, nous sommes dans une période de recherche de réconciliation nationale, nous sommes dans une période de recherche de cohésion sociale", a dit Dr. Kouamé pour expliquer la nécessité d'un processus inclusif.

XS
SM
MD
LG