Liens d'accessibilité

Référendum constitutionnel dans le calme au Zimbabwe


Les électeurs devant un bureau de vote de Harare, 16 mars, 2013.

Les électeurs devant un bureau de vote de Harare, 16 mars, 2013.

Les résultats officiels du référendum sur la limitation des pouvoirs et mandats présidentiels devront être annoncés jeudi ou vendredi.

Le Zimbabwe tenait, samedi 16 mars 2013, un référendum pour une nouvelle constitution qui, pour la première fois, pourrait limiter les pouvoirs du président.

La nouvelle constitution proposée permet aux présidents de servir tout au plus deux mandats de cinq ans.

Le président actuel du Zimbabwe Robert Mugabe, 89 ans, dirige le pays depuis plus de trois décennies. Et sous la nouvelle constitution, il pourrait encore rester au pouvoir dix années supplémentaires, s’il est réélu.

La nouvelle constitution permettrait d’organiser des élections présidentielles et parlementaires cette année. Ce qui mettrait fin au gouvernement de coalition actuel et réduirait certains pouvoirs présidentiels.

Enfin si une nouvelle constitution est adoptée, elle remplacerait celle datant de 1980, l’année où le Zimbabwe a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne.

Les résultats officiels du référendum sont attendus dans les cinq jours.
XS
SM
MD
LG