Liens d'accessibilité

Réduction plus forte que prévu du déficit commercial américain


Moins d'importations pour les Etats-Unis (AP)

Moins d'importations pour les Etats-Unis (AP)

La réduction du déficit d'un mois sur l'autre traduit une diminution de 2,2% des importations.

WASHINGTON (Reuters) - Le déficit commercial américain est revenu en décembre à son plus bas niveau depuis 11 mois grâce notamment à la chute des cours du pétrole qui a réduit la facture des importations.

La balance commerciale fait ressortir un déficit mensuel de 39 milliards de dollars (33 milliards d'euros), en baisse de 7,7% par rapport au mois précédent, montrent les statistiques publiées mercredi par le département du Commerce.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un déficit de 42 milliards de dollars. Le déficit d'octobre a été révisé à la baisse, à 42,2 milliards contre 43,4 milliards annoncé initialement.

Ajusté de l'inflation, le déficit de novembre ressort à 47,8 milliards de dollars après 50,1 milliards en octobre.

Grâce notamment à la baisse des prix du pétrole, les importations ont baissé de 2,2% en novembre, à 235,4 milliards de dollars. La valeur totale des produits pétroliers importés est tombée à son plus bas niveau depuis août 2009, ramenant le déficit pétrolier des Etats-Unis au plus bas en près de 11 ans.

Les exportations ont baissé dans le même temps de 1%, à 196,4 milliards de dollars.

Les importations comme les exportations ont pu souffrir d'un mouvement social qui a perturbé le trafic dans les ports de la côte Ouest des Etats-Unis.

Le commerce extérieur a contribué à hauteur de 0,8 point de pourcentage à la croissance de 5% en rythme annualisé du produit intérieur brut des Etats-Unis au troisième trimestre.

Les prévisions pour la croissance au quatrième trimestre 2014 varient entre 2,5 et 3%.

XS
SM
MD
LG