Liens d'accessibilité

RDC : le CICR au secours des déplacés de l’Equateur


Une distribution de vivres par le PAM à Bozene, dans l'Equateur

Une distribution de vivres par le PAM à Bozene, dans l'Equateur

La Croix-Rouge distribue actuellement des semences, du matériel pour l’agriculture et la pêche. Il s’agit également de reconstruire les habitations détruites dans les violences, ainsi que des écoles et structures de santé.

Le CICR vient en aide à quelques 35 mille personnes déplacées par les violences intercommunautaires qui ont débuté en octobre dernier dans la province de l’Equateur en RDC, notamment dans la ville de Dongo. La Croix-Rouge distribue actuellement des semences, du matériel pour l’agriculture et la pêche.

Il s’agit également de reconstruire les habitations détruites dans les violences, ainsi que des écoles et structures de santé.

« Nous avons lancé un programme qui vise à un millier de maison détruites ou endommagées, et les travaux sont effectués par des ouvriers locaux contre rémunération, et avec le soutien des volontaires de la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo », a expliqué Nicole Engelbrecht, porte-parole du CICR à Genève.

Le CICR se charge, en outre, de la réunification des familles, les enfants étant souvent égarés lors des attaques. La ville de Dongo a quasiment été vidée de sa population durant ces violences, soit environ 100 milles personnes qui ont fui, certaines jusqu’en République du Congo voisine ou en Centrafrique.

XS
SM
MD
LG