Liens d'accessibilité

Recul plus fort que prévu des commandes à l'industrie aux Etats-Unis


(AP)

(AP)

Le département du Commerce a annoncé un recul de 3,4% des nouvelles commandes de produits manufacturés en novembre, reflétant une baisse de la demande dans tous les secteurs.

WASHINGTON (Reuters) - Les commandes à l'industrie américaine ont baissé pour le quatrième mois d'affilée en décembre, mais un recul moins important qu'on ne l'avait cru des projets d'investissement des entreprises laisse espérer un rebond dans les prochains mois.

Le département du Commerce a annoncé mardi un recul de 3,4% des nouvelles commandes de produits manufacturés en novembre, reflétant une baisse de la demande dans tous les secteurs.

La baisse de novembre a été révisée à 1,7% au lieu de celle de 0,7% annoncée en première estimation il y a un mois. Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une baisse de 2,2% des commandes en décembre.

L'activité manufacturière marque le pas aux Etats-Unis en raison notamment du ralentissement de la croissance mondiale et de la chute des cours du pétrole, qui a amené de nombreuses entreprises du secteur de l'industrie à reporter ou annuler des projets d'investissement.

Les dépenses d'équipement ont ainsi reculé au quatrième trimestre à leur plus bas niveau depuis la mi-2009 et cette tendance s'est probablement prolongée au premier trimestre, au vu de l'indice ISM de janvier publié lundi.

L'activité dans l'industrie a également été freinée par des conflits sociaux dans les ports de la côte ouest des Etats-Unis, qui ont affecté les livraisons et la constitution de stocks.

Toutefois, avec la reprise de la demande intérieure, le recul des commandes sera sans doute limité.

Hors transports, les commandes ont reculé de 2,3% en décembre, leur plus forte baisse depuis mars 2013, après une diminution de 1,3% en novembre (au lieu de -0,6% précédemment annoncé).

Les commandes de biens d'équipement civils hors aéronautique, considérées comme un bon étalon de la confiance des entreprises et de leurs projets d'investissements, ont baissé de 0,1% au lieu du repli de 0,6% annoncé le mois dernier.

Les commandes de biens durables, d'une durée de vie d'au moins trois ans, ont diminué de 3,3% et non de 3,4% comme annoncé en première estimation le 27 janvier.

XS
SM
MD
LG