Liens d'accessibilité

Nouvelles violences au Burundi


Trois corps de victimes des représailles de la police gisent sur le sol à Nyakabiga, Bumbura, Burundi, 12 décembre 2015. VOA

Trois corps de victimes des représailles de la police gisent sur le sol à Nyakabiga, Bumbura, Burundi, 12 décembre 2015. VOA

Au moins trois personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi à Bujumbura. Parmi les victimes, Focas Bakaza, l’ancien président du conseil communal de Mutimbuzi, à l’ouest de Bujumbura abattu devant son domicile, selon le porte-parole adjoint de la police, Moïse Nkurunziza.

Deux hommes armés non identifiés lui ont tiré quatre balles dans le ventre et M. Bakaza est mort sur le champ, a indiqué M. Nkurunziza.

Deux suspects ont été arrêtés et soumis à l’interrogatoire, selon le porte-parole adjoint de la police.

Deux autres personnes ont été assassinées dans d’autres quartiers de Bujumbura.

Ces derniers jours, des assassinats ciblés continuent à faire des victimes même si la violence a baissé d’intensité. Au mois de mars dernier, plusieurs élus locaux avaient été assassinés par des hommes armés.

Au moins une cinquantaine de personnes ont été tuées au cours du premier trimestre 2016, selon le ministre de la sécurité.

XS
SM
MD
LG