Liens d'accessibilité

RDC : La CENI prolonge le vote dans certaines régions


Le vice-président de la CENI, Jacques Djoli (à g.) s'entretient avec le représentant spécial de l'ONU en RDC, Roger Meece (Kinshasa, 28 novembre 2011)

Le vice-président de la CENI, Jacques Djoli (à g.) s'entretient avec le représentant spécial de l'ONU en RDC, Roger Meece (Kinshasa, 28 novembre 2011)

Les opérations de vote se sont poursuivies jusque fort tard dans la nuit, afin de permettre à tous d'accomplir leur devoir civique

Les responsables électoraux en RD Congo ont décidé de prolonger les activités dans certains centres de vote jusque fort tard dans la nuit, afin de permettre à tous les électeurs qui n'avaient pas encore pu voter d'accomplir leur devoir civique.



Joint par téléphone à notre programme de 2100 GMT, notre envoyé spécial Nicolas Pinault a signalé que la journée du 28 novembre, en dépit de son caractère historique pour les Congolais de la RDC, a été marquée, dans beaucoup d'endroits, par la confusion et la violence.

Cette photo prise avant le déroulement du scrutin montre des traces de sang au local de l'UDPS à Limete, Kinshasa. Trois adeptes du parti sont morts le weekend précédant le vote.

Cette photo prise avant le déroulement du scrutin montre des traces de sang au local de l'UDPS à Limete, Kinshasa. Trois adeptes du parti sont morts le weekend précédant le vote.



Auparavant, la Commission Electorale Nationale et Indépendante, dans son premier point de presse sur le déroulement global de ce scrutin, avait fait état d'opérations réussies à Kinshasa et ailleurs. Ecoutez Mathieu Mpita, rapporteur de la CENI dans la capitale congolaise.



On ne dispose que d'un bilan provisoire concernant les actes de violence qui ont affecté plusieurs villes de la RDC durant la journée électorale du 28 novembre 2011. On retient, toutefois, la déclaration des autorités de Lubumbashi relative à l'attaque d'un bureau de vote et à d'autres heurts dans cette ville du Katanga. Bilan dans la soirée: au moins sept morts.

Ailleurs, comme à Kananga, ville connue comme étant un fief de l’opposition, il y a eu aussi des violences. Des religieuses ont été prises à partie par des populations, nous dit Albert Kiyungu Yadibué, un électeur de la zone.

Les premiers résultats officiels devraient être publiés le 6 décembre.

XS
SM
MD
LG