Liens d'accessibilité

RDC: une marche d'opposants dispersée à Lubumbashi


Une marche à Kinshasa

Une marche à Kinshasa

La police anti-émeutes a violemment dispersé des opposants hostiles à un report de la présidentielle de 2016 qui venaient d’entamer une marche à Lubumbashi, chef-lieu de la province sud-est du Katanga.

L’AFP estime à 400 le nombre des manifestants partis de l’entrée de la ville pour le centre-ville. Mais la police leur a bloqué la route.

Deux manifestants ont été interpellés ainsi qu’un journaliste, Tutu Nchuvi, de la Radio-télévision Jua appartenant à Jean-Claude Muyambo, opposant détenu à Kinshasa depuis le mois de janvier.

Le maire de Lubumbashi, Jean-Oscar Sanguza, reconnaît avoir reçu une lettre des organisateurs l'informant du rassemblement.

Mais un officier supérieur de la police affirme avoir "reçu l'ordre de la hiérarchie pour disperser les manifestants".

"Le moment n'est pas propice pour organiser la marche à Lubumbashi", a -t-il ajouté.

La marche a été initiée par la plate-forme "Dynamique de l'opposition" qui avait organisé un meeting qui s’est terminé par la violence à Kinshasa à la suite d’une attaque par des personnes non identifiées.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG