Liens d'accessibilité

RDC : trois morts et des dizaines de blessés dans le séisme qui a frappé l'est


Une carte de la République démocratique du Congo

Une carte de la République démocratique du Congo

Trois personnes sont mortes et plusieurs dizaines ont été blessées dans le tremblement de terre qui a frappé l'est de la République démocratique du Congo dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris samedi auprès de la province du Sud-Kivu, épicentre du séisme.

"Les dégâts les plus importants sont à signaler dans le territoire de Kabare, où on a enregistré un mort, plus de 30 blessés et au moins 20 maisons complètement détruites", a déclaré à l'AFP Mwanza Nangunya, ministre provincial de la Santé et des Affaires sociales. "Deux autres personnes, une femme et un enfant, sont mortes dans le territoire de Kalehe", a-t-il ajouté.

Le territoire de Kabare s'étend au nord, à l'ouest et au sud de Bukavu, la capitale du Sud-Kivu. Celui de Kalehe se trouve plus au nord.

A Bukavu même, "52 maisons ont été fissurées", a précisé le ministre, qui s'exprimait à la sortie d'une réunion du conseil des ministres provinciaux. Des recherches sont en cours pour compléter le bilan, a-t-il ajouté.

Alors que l'assistance aux sinistrés s'organise, il a demandé à la population "de rester calme car des petites répliques peuvent toujours arriver", et lui a recommandé d'éviter les maisons présentant des "fissures profondes" et risquant de s'écrouler.

Après le tremblement de terre, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, avait affirmé qu'au moins un policier avait été tué à Kabare.

Auparavant, M. Mende avait fait état de la mort de deux enfants dans l'écroulement d'une maison à Kabare. Mais selon deux sources locales, les enfants auraient péri dans un incendie qui s'est déclaré peu avant le séisme.

S'appuyant sur des informations de l'Observatoire volcanologique de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, M. Mende avait indiqué que le séisme était d'une magnitude de 5,6 sur l'échelle de Richter. Elle serait montée jusqu'à 5,9 selon le professeur Dieudonné Wafula Mifundu, chercheur au département de géophysique du Centre de recherche en sciences naturelles (CRSN), au Sud-Kivu.

Trois secousses, dont la première a été la plus forte, ont été ressenties entre 03h15 et 03H50 à Bukavu. Le séisme a été ressenti à Goma ou encore à Uvira, à quelque 125 km au sud de Bukavu.

Le 3 février 2008, un tremblement de terre dans l'est de la RDC avait fait 45 morts - sept au Sud-Kivu et 38 au Rwanda, pays voisin. Des centaines de personnes avaient été blessées dans les deux pays, où le séisme avait surpris les fidèles dans les églises, en pleine prière dominicale.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG