Liens d'accessibilité

RDC: trois personnes tuées par l'explosion d'une bombe à Bukavu


Une explosion en RDC (Archives)

Une explosion en RDC (Archives)

Les victimes sont deux femmes et un homme qui se trouvaient à bord du véhicule au moment de l'accident.

Trois personnes ont été tuées vendredi soir à Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), après qu'une bombe a explosé dans leur véhicule, selon des sources concordantes.

L'accident a eu lieu vers 19H00 (17H00 TU) sur la principale artère de la ville de Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu.

"Les victimes sont deux femmes et un homme qui se trouvaient à bord du véhicule", a déclaré à l'AFP Evariste Manegabe, bourgmestre de la commune d'Ibanda où s'est produit le drame, indiquant qu'une enquête a été ouverte.

Un témoin a affirmé avoir "entendu une détonation avant que la jeep ne s'arrête brusquement, les vitres défoncées", avec à l'intérieur trois corps baignant dans leur sang.

Joint par l'AFP, un officier de la police proche de l'enquête a confirmé que "les trois personnes qui se trouvaient à bord du véhicule sont toutes mortes dans l'explosion", et précisé qu'elles n'étaient pas encore identifiées.

Selon cet officier, "soit le véhicule était piégé, soit l'engin explosif était dans le véhicule, soit il était porté par l'un des passagers à bord".

Selon M. Manegabe, il est "très rare" que des gens soient tués par un engin explosif en pleine ville de Bukavu.

Le Sud-Kivu, comme l'ensemble de l'est de la RDC, est en proie à l'insécurité et déchiré depuis plus de 20 ans par des conflits armés alimentés par des différends ethniques et fonciers, la concurrence pour le contrôle des ressources minières de la région et des rivalités entre puissances régionales.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG