Liens d'accessibilité

Le prix Nansen décerné à une religieuse de l’est de la RDC


Des déplacés congolais près de la frontière ougandaise, le 13 juillet 2013 (AFP).

Des déplacés congolais près de la frontière ougandaise, le 13 juillet 2013 (AFP).

Le HCR a annoncé mardi que la distinction Nansen pour les réfugiés est décernée à sœur Angélique Namaika, qui soutient, dans le nord-est de la RDC, les femmes victimes de sévices perpétrés par la LRA.

Sœur Angélique, avec son Centre pour la réintégration et le développement, a transformé la vie de plus de 2 000 femmes et jeunes filles brutalisées. Contactée à Dungu par la VOA, elle s'est dite «surprise» par la décision du HCR de lui décerner le Prix Nansen. Elle a exprimé sa gratitude aux femmes qu’elle assiste. «C’est grâce à elles que je suis, aujourd’hui, entendue dans le monde entier», a-t-elle déclaré.

La religieuse congolaise a loué le courage de toutes ces femmes qui ont décidé de l’approcher pour solliciter une formation qui puisse améliorer leur vie. Elle se propose d’utiliser son prix pour lancer une «boulangerie semi-industrielle» ayant, dit-elle, vu «le travail que les femmes ont abattu dans la formation de boulangerie.»


L’annonce du nom de la lauréate coïncide avec la publication d’un rapport rédigé par le HCR et l’Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC), sur la vie des personnes déplacées par le mouvement rebelle de Joseph Konny. Depuis 2008, environ 320 000 personnes ont été forcées de fuir dans la province Orientale. Sœur Angélique a elle-même été obligée de fuir de Dungu à cause de la violence armée en 2009.

«Sœur Angélique travaille sans relâche pour aider des femmes et des jeunes filles rendues extrêmement vulnérables par le traumatisme, la pauvreté et le déracinement. Les obstacles sont de taille et son œuvre n’en est que plus remarquable ; sœur Angélique ne laisse rien se mettre en travers de son chemin », a déclaré António Guterres, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, avant d’ajouter «(…) Sœur Angélique montre qu’une personne peut à elle seule changer la vie des familles déchirées par la guerre. C’est une véritable héroïne».

Des déplacés internes en RDC (AP)

Des déplacés internes en RDC (AP)

Après avoir appris la nouvelle, la future lauréate a déclaré, «(…) Je ne cesserai jamais de faire tout ce que je peux pour leur redonner espoir et leur offrir la chance de revivre.»

Sœur Angélique recevra la distinction Nansen pour les réfugiés et la médaille Nansen au cours d’une cérémonie à Genève le 30 septembre. Seront présents, l’écrivain Brésilien Paulo Coelho, Dido, chanteuse de musique pop rock anglaise, Yuna, auteure et interprète malaisienne, et le duo malien Amadou et Mariam.

La religieuse congolaise devrait ensuite se rendre à Rome, où elle sera reçue par le pape François au Vatican le 2 octobre.
XS
SM
MD
LG