Liens d'accessibilité

Réactions à la nomination de Samy Badibanga à la Primature


Samy Badibanga Ntita (Archives)

Samy Badibanga Ntita (Archives)

Le président congolais Joseph Kabila a créé la surprise en nommant jeudi Samy Badibanga comme Premier ministre, un député issu de l'opposition mais radié depuis plusieurs années par son parti, ce qui pourrait diviser encore un peu plus l'opposition.

Âgé de 54 ans et élu de Kinshasa, M. Badibanga était l'adjoint de Vital Kamerhe, modérateur de l'opposition au "dialogue national" et initialement donné favori à ce poste de Premier ministre.

A l'issue du dialogue, un accord politique a été signé le 18 octobre entre la majorité et une frange minoritaire de l'opposition en République démocratique du Congo. Les signataires ont convenu du report des élections à une date indéterminée et de la mise en place d'un gouvernement d'union nationale dirigé par un Premier ministre de l'opposition.

Mais cet accord est rejeté par le "Rassemblement", qui représente la majeure partie de l'opposition réunie autour du parti de l'opposant historique Étienne Tshisekedi, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), qui avait boycotté ce forum.

M. Badibanga est originaire de la province du Kasaï-Oriental (centre) comme M. Tshisekedi.

Réactions de la classe politique et de la société civile :

Avec AFP/TopCongo FM

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG