Liens d'accessibilité

RDC : quatre rebelles ougandais et deux soldats congolais tués dans des combats


Un membre présumé des AFD arrêté en compagnie d'un enfant. (Yassin Kombi/VOA)

Un membre présumé des AFD arrêté en compagnie d'un enfant. (Yassin Kombi/VOA)

Ces affrontements ont eu lieu dans le territoire de Beni, dans le nord du Nord-Kivu, théâtre de nombreuses attaques attribuées aux rebelles musulmans ougandais de l'Alliance des forces démocratiques.

L’armée congolaise a lancé une vaste opération dite Sokola ou nettoyage.

D’après le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole militaire après trois jours de combats au sud-est d'Eringeti, quatre rebelles ADF et deux soldats ont été tués. De son côté, la Monusco a placé en alerte maximale ses troupes dans la région.

Les rebelles ougandais sont accusés d'avoir tué plus de 400 civils dans une série de massacres depuis octobre 2014 dans le territoire de Beni et aux confins de l'Ituri.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG