Liens d'accessibilité

RDC : poursuite des combats entre l’armée et les ADF


Un combattant djihadiste de l'ADF (Forces Démocratiques Alliées) arrêté avec un enfant. (Yassin Kombi/VOA)

Un combattant djihadiste de l'ADF (Forces Démocratiques Alliées) arrêté avec un enfant. (Yassin Kombi/VOA)

Au moins 16 combattants ADF et quatre soldats congolais ont été tués près de Beni, dans le Nord-Kivu, où des combats se poursuivent entre l’armée congolaise et le mouvement rebelle ougandais.

Le président de la Société Civile du Nord-Kivu, Teddy Kataliko, a confimé lundi que des accrochages se sont poursuivis dans la localité de Kokola, à 50 km au nord-est de Beni, principale ville de cette région de la province du Nord-Kivu.

Le porte-parole de l’opération « Sokola 1 » de l’armée, le major Victor Masandi, a affirmé que l’armée est en train de pourchasser un groupe d’assaillants qui ont tenté de tirer sur un hélicoptère de la mission des Nations unies.

Selon lui, au moins 16 ADF ont été tués et six armes AK 47 récupérées lors de la contre-offensive lancée dimanche par l’armée en réaction à une attaque dont elle a été l’objet.

Lors de l’attaque dimanche, les ADF ont tué quatre militaires des Forces armées de la RDC (Fardc) et en ont grièvement blessé deux, a affirmé le major Masandi.

Selon des sources, la population a fui la région.

La semaine dernière, l'armée a affirmé avoir découvert quatre fosses communes dans un camp qui était sous contrôle des ADF.

XS
SM
MD
LG