Liens d'accessibilité

RDC : plus 90 détenus s’évadent d’une prison à Kikwit


Congo Rwanda One Man's Story

Congo Rwanda One Man's Story

La police a récupéré 50 des fuyards, mais le reste s’est évaporé dans la nature.

La spectaculaire évasion s’est produite dans la nuit de jeudi à vendredi. Plus de 90 prisonniers se sont évadés de la prison de Kikwit, dans la province du Bandundu, après avoir neutralisé les policiers en garde.

La police a arrêté une cinquantaine des évadés, annoncent les autorités du Bandundu.

« L’un des instigateurs a été touché au pied par balle et l’autre est encore en fuite, » a déclaré le porte-parole du gouverneur de Bandundu, Jean-Claude Malela.

Seuls les évadés originaires des territoires avoisinant la ville de Kikwit n’ont pas été retrouvés, selon Malela. Le reste constitué, pour la plupart des ressortissants des pays de l’Afrique d’Ouest, a été repris et remis en prison.

La prison sert de lieu de détention de nombreux ressortissants des pays de l’Afrique arrêtés lorsqu’ils tentent de traverser frauduleusement la frontière pour l’Angola voisin, ou dans des zones minières avoisinant, selon Malela.

Deux prisonniers qui attendaient la sentence pour des crimes et vols en main armée commis en complicité avec un colonel de l’armée congolaise, étaient à l’origine de l’évasion massive.

Le colonel qui est aussi aux arrêts en relation avec les crimes des instigateurs de l’évasion, est lui-même resté.

Les deux prisonniers ont travaillé nuitamment pour casser leur cellule et une fois dehors, ils ont ameuté les autres prisonniers contre les gardes, a précisé Malela.

Les défenseurs des droits de l'homme ont toujours dénoncé les conditions carcérales dans les prisons de la RDC souvent surpeuplées où les prisonniers meurent de famine et des maladies.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG