Liens d'accessibilité

RDC : nouvelle tuerie à Mutarule


Des déplacés au Sud Kivu (Reuters)

Des déplacés au Sud Kivu (Reuters)

Deux bergers de l’ethnie Barundi ont été tués mercredi par des hommes armés dans la plaine de Ruzizi où près de 2.000 déplacés qui avaient fui le massacre un an plus tôt sont revenus.

L'attaque a eu lieu dans la plaine de la Ruzizi, précisément à Tenge Tenge, un site de pâturage de vache à plus de 90 kilomètres au sud de la ville de Bukavu.

Un troisième berger a été grièvement blessé pendant l’échange des coups de feu. Quelques vaches auraient même été abattues par ces bandits armés que certains soupçonnent sans preuve d’être des combattants Mai Mai.

Selon des sources concordantes, les bergers qui faisaient paitre leur vache ont été attaqués vers 15h00 (locales) à Tenge Tenge, entre la localité de Luberizi et Mutarule en territoire d’Uvira.

Selon nos sources dans la plaine de la Ruzizi, les deux victimes de cet incident sont tous âgés d’une vingtaine d’années.

Tenge tenge se situe à environ 5 kilometres de Luberizi et près de 7 kilometres de Mutarule.

Selon, près de 2.000 habitants de Mutarule sont retournés dans la localité une semaine plus tôt. Près de 8.000 personnes avaient déserté leurs villages pendant plus de 14 mois suite au massacre de juin 2014, qui avait fait plus de 40 morts dans la communauté Bafulero.

Le commandant de la police qui contrôle la plaine de la Ruzizi a confirmé à VOA Afrique l’attaque de ce mercredi.

XS
SM
MD
LG