Liens d'accessibilité

RDC : Londres salue des progrès en matière de lutte contre les violences sexuelles


Des vicitmes de viol dans l'est de la RDC (Archives)

Kinshasa a pris des mesures impressionnantes qui témoignent de l’engagement clair du gouvernement congolais à mener des actions réelles et concrètes, selon une représentante du gouvernement britannique.

Joyce Anelay, secrétaire d'État britannique aux Affaires étrangères, a salué la mise en œuvre d'une "stratégie nationale contre les violences sexuelles", le procès "d'officiers militaires de haut rang" condamnés pour crimes sexuels.

"La RDC a fait beaucoup de progrès", souligne Mme Anelay.

Pour elle, la nomination en 2014 de Jeanine Mabunda comme représentante spéciale du président Joseph Kabila pour la lutte contre les violences sexuelles a permis de faire avancer la situation.

Mme Anelay, également représentante spéciale du Premier ministre britannique pour la prévention des violences sexuelles dans les conflits, a remis symboliquement à Mme Mabunda le "Protocole international relatif aux enquêtes sur les violences sexuelles dans les situations de conflit" conçu au terme d'un sommet international sur le sujet à Londres en 2014.

L'un des principaux objectifs de ce document - que la Grande-Bretagne va traduire en lingala et en swahili, les deux langues les plus parlées en RDC - est de fournir des recommandations pour favoriser des "enquêtes efficaces", notamment en améliorant la collecte des preuves.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG