Liens d'accessibilité

RDC: les habitants du territoire de Lubero redoutent une attaque des Maï-Maï


La société civile du territoire de Lubero redoute que les FARDC ne puissent pas les protéger contre des raids de miliciens armés

La société civile du territoire de Lubero redoute que les FARDC ne puissent pas les protéger contre des raids de miliciens armés

En République démocratique du Congo (RDC), inquiétudes dans le Nord-Kivu suite aux informations selon lesquelles des centaines de miliciens Maï-Maï se seraient regroupés dans le territoire de Lubero ces derniers jours. On redoute qu’ils ne préparent une nouvelle offensive, explique M. Umbo Salama, rédacteur en chef de Radio Victoire Horizon.


Selon Radio Okapi, le commandant 5e secteur des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), le colonel Mugabo, qui est basé à Lubero, aurait assuré que la situation était sous contrôle. Néanmoins, vu les récents incidents à Béni, qui est situé non loin du territoire de Lubero, les populations ne sont pas rassurées. La société civile appelle les autorités à prendre des mesures pour empêcher tout raid contre les villages et la localité de Lubero.

Béni a été le théâtre de violents affrontements à la mi-mai entre les FARDC et des miliciens Maï Maï qui tentaient d’occuper la ville. Ce lundi, des militaires congolais et les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) s’affrontaient à Mutaho, à une dizaine de kilomètres au Nord de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.
XS
SM
MD
LG